René Geoffroy - Pureté Brut Nature 1er Cru - iodé, épicé, suave.

24,38 € HT - 29,50 € TTC

 

 

TRAME ÉPURÉE SUAVE

 

 

16/20 Le Point (Jacques Dupont) :

"Nez paille, fruits secs, bouche large, gourmande, crémeuse, longueur moyenne mais une belle complexité aromatique et un équilibre parfait. Beaucoup de gourmandise."

 


 

L'expression du Pinot Meunier livre son fruité et sa rondeur avec la finesse et l'élégance du Pinot Noir et du Chardonnay. La parfaite maturité des raisins procure un coté iodé, épicé et suave ponctué d'une très agréable fraîcheur.

 

Cépages : 50% Pinot Meunier, 40% Pinot Noir, 10% Chardonnay. 65% de l'année 2011 et 35% de l'année 2012. 

 

Dosage : 0 g/l (brut nature).

 

Terroirs : Cumières, Daméry, Fleury la Rivière.

 

Vinification : fermentation malolactique évitée. Vin de réserve en conservé en partie en foudres de chêne.

 

Mets-vin : ce champagne 'spirituel' se mariera parfaitement aux nouvelles habitudes culinaires. Sa trame épurée appelle une cuisine respectant les saveurs originelles, sans artifice.

 

Champagne René Geoffroy classé 16ème sur 50 dans le classement des meilleurs vignerons champenois par la Revue du vin de France (novembre 2015).

Le cépage

assemblage

La cuvée

brut nature

15/20 la Revue du vin de France (2020) :

"Un fruit mûr bien typé par un pinot noir svelte et un meunier plutôt juteux et souple. Un brut à l'allonge digeste avec une touche oxydative alléchante."

 

- Le Soir (2019) :

"Expression douceâtre du meunier, ce brut nature s'exprime par des notes iodées, épicées et suaves."

 

- 92/100 Alberto Lupetti, La Mia Champagne (2019) :

"En amenant le nez au verre, vous avez non seulement l'idée du champagne, mais vous avez un grand champagne. Tout d'abord complet - il y a de la fraîcheur, de la minéralité et du fruit - mais aussi séduisant, vif, net, clair, vibrant, même enrichi d'une veine " parfumée " de fleurs sauvages. Le goût n'en est pas moins réconfortant, car la grande fraîcheur revient et va de pair avec une extraordinaire propreté, résultat non pas tant de l'absence de dosage que d'une matière naturellement claire, lumineuse, énergique et surtout précise. Cela se traduit par un développement fruité et encore intensément minéral, culminant dans une finale même salée, savoureuse. Il est magnifiquement champagne, comme mentionné, et il est bon, très bon, à tel point que vous ne pensez jamais au fait qu'il s'agit d'un non-dosé. Cependant, lorsqu'à un moment donné vous vous en souvenez et que vous vous rappelez qu'il est également sans fermentation malolactique, alors vous êtes stupéfait. En d'autres termes, voici le plaisir de boire (bien). Bravo Jean-Baptiste !"

 

- 15,5/20 Gault & Millau (2018) :

"Baptisée Pureté en raison de l’absence de dosage et de fermentation malolactique, cette cuvée se montre droite, pure et tendue, sans jamais tomber dans l’austérité. Le raisin frais et les fruits du verger dominent la palette aromatique de ce vin qu’on ouvrira, avec bonheur, à l’apéritif."

 

- 16/20 Le Point (2018) :

"Nez paille, fruits secs, bouche large, gourmande, crémeuse, longueur moyenne mais une belle complexité aromatique et un équilibre parfait. Beaucoup de gourmandise."

 

- Champagneguide.net :

"… il est magnifique sur le nez, conduit par une minéralité crayeuse, contre des notes de fond d'amande, de peau de pomme et de cerise rouge (...) beaucoup de profondeur en bouche (...) les saveurs de pomme rouge et de fruit rouge sont ronds et amples pour un non-dosé, (...) une longueur parfumée."

 

- Choisi par deux restaurants étoilés Michelin belges.

Retour