Dehours & Fils - 'Les Genevraux' 2008 : iodé et puissant.

35,95 € HT - 43,50 € TTC

 

 

IODÉ ET PUISSANT

 

Stock 18/03/2021 : 5 bouteilles

 

coup de cœur La Revue du vin de France :

"Coup de cœur pour ce champagne vigoureux taillé pour accompagner un repas, la cuvée Les Genevraux 2008 de la maison Dehours et Fils. Les Genevraux, en 2008, souligne l'expression de ce millésime vigoureux. Il possède un équilibre percutant et se montrera à son aise à table."

 

Le Monde :

"Un champagne au sel de ­Guérande ! En tout cas, c’est la sensation qu’offre cet extra-brut. Salé, minéral, iodé, il a vraiment un caractère marin égayé par des arômes de pulpe de citron. C’est l’océan fait champagne ! Et une puissance, une longueur, ­un ressac ! Sauvage et fascinant."

 


 

Vieilles vignes de Pinot Meunier plantée en 1979. Pente très faible orientée au Nord. Son sol est composé d'argiles de décarbonations sur cailloux calcaires... Méthodes culturales limitant la vigueur. Petits rendements à la vigne.

Le domaine Dehours élabore des vins issus du vignoble de la famille selon des méthodes de production respectant la biodiversité par un travail mécanique des sols et un enherbement naturel entre rangs. Les vins sont élevés sur lies complètes et la clarification se fait par décantation naturelle, sans collage, ni filtration.

 

Cépage : 100% Pinot Meunier.

 

Terroir : lieu-dit 'Les Genevraux', Vallée de la Marne.

 

Dosage : 2 g/l (extra brut).

 

Millésime : 2008 (!)

"Un millésime souvent cité comme l’un des meilleurs ­de la décennie, au potentiel de garde ­immense. Un millésime marqué par un hiver doux et pluvieux, un printemps humide, peu de soleil, mais un mois de septembre parfait. Dans les vins, on trouve de la fraîcheur, de l’élégance, de la tension. " - Le Monde (2017)

 

Vinification : fermentée et élevée en fûts. Levures indigènes, pas de filtration, clarification naturelle.

 

Production limitée : environ 2.200 bouteilles.

 

Mets-vin :

La trame fraîche et ample du vin permet d'aller vers de subtiles associations sucrées salées acides comme un canard aux airelles, ou un chapon à l'estragon recherchant le suave et la rondeur de la chair en combinaison avec une fraîcheur fruitée ou végétale.

Le cépage

100% pinot meunier

La cuvée

millésime

- Le Monde (2017) :

"Un champagne au sel de ­Guérande ! En tout cas, c’est la sensation qu’offre cet extra-brut. Salé, minéral, iodé, il a vraiment un caractère marin égayé par des arômes de pulpe de citron. C’est l’océan fait champagne ! Et une puissance, une longueur, ­un ressac ! Sauvage et fascinant."

 

- 17,5/20 Bettane & Desseauve (2018) :

"Un millésime qui va bien au cru avec une droiture parfaitement enrobée."

 

- 16/20 la Revue du vin de France (2018)

Retour