Champagne DUMÉNIL

Nouvelle collaboration depuis octobre 2022.

 

Un vignoble 100% Premier Cru privilégié au coeur de la Montagne de Reims.

Toutes les parcelles de la Maison sont classées Premier Cru. C’est dans la craie de ces coteaux réputés (Chigny-les-Roses, Rilly-la-M et Ludes), adossés à la Montagne de Reims que les Champagnes Duménil puisent leur incroyable fruité. Pour protéger ce sol et ce sous-sol uniques, le travail manuel est privilégié aussi souvent que possible avec notamment le labour à cheval des plus vieilles vignes de la Maison.

 

Notre élaboration.

Vigneron indépendant, nous cultivons le Pinot Noir, le Pinot Meunier et le Chardonnay. De cette trilogie naissent des champagnes équilibrés alliant fruité et élégance. La pérennité du style Duménil est assurée précieusement conservés en réserve et assemblés avec une grande rigueur chaque année. Les précieux flacons se reposeront ensuite trois ans minimum en cave…

 

Observer chaque parcelle tout au long de son développement.

L’ébourgeonnage est certes un risque car une récolte n’est jamais acquise mais va garantir la concentration et l’équilibre nécessaires du raisin donc du vin. L’aération des feuilles permet la concentration des matières organiques puisée par les racines de la vigne dans les brins fructifères (branches fines). La maturité s’en trouve également améliorée.

On constate de ce fait une augmentation du degré alcoolique à la vendange.
 

Le palissage se fait manuellement par brin (petite branche de la vigne) mais il va permettre une aération et surtout une prise à la lumière optimum pour l’épanouissement futur du fruit.

Le rognage poursuit le même objectif avec un écimage et 3 à 4 rognages pour réaliser cet objectif d’aération.

 

Prendre soin du sol.


Le sol est préservé du tassement par le passage du chenillard (gros motoculteur) et du cheval . Ceci permet de garder toutes les qualités du sol car il n’y a pas de ruissellement. Le drainage est meilleur et l’enracinement est ainsi favorisé. Le labour permet d’aérer les sols.
L’apport d’engrais naturel (organique) est accompagné du broyage des sarments.

 

Les vendanges.

Les vendanges font l’objet d’un suivi précis de la maturité et d’un tri méticuleux lors de la cueillette.

 

La Maison ne vinifie que les cuvées (première presse) préservant ainsi l’équilibre et la fraîcheur.

Le pressurage se doit de préserver toutes les dimensions du vin à venir.

Le pressurage se fait en trois étapes. La première presse va nous offrir les vins dits de cuvée où la finesse et la complexité s’exercent pleinement. Ces vins à venir (appelés pour l’instant moûts ou jus de raisin) sont ceux que nous conservons pour élaborer nos cuvées.

Le pressurage se fait par le pressoir Coquard Maison, fractionnant l’auto-pressurage, de la cuvée et de la taille et permettant ainsi de conserver les jus aptes à élaborer les champagnes Duménil.
La capacité de 4000 kgs correspond à l’unité de référence en Champagne et correspond au travail d’artisan qui est le nôtre.

Le débourbage (clarification naturelle des moûts par dépôt) se fait en 24 heures dans des cuves de 40 hl.

Nos sélections pour ce domaine